Séisme au Costa Rica

Catégorie:

Je comprends que vous puissiez trouver la nouvelle d'un séisme de 5.9 sur l'échelle de Richter pas passionnante, surtout que c'est plus loin que l'Espagne, moins apocalyptique que le Japon, tout ça. Mais moi c'était mon premier séisme, quand même.

Alors je vous le raconte, voilà.

J'avais atterri depuis moins d'un quart d'heure, passé l'immigration les doigts dans le nez et sans faire la queue, j'attendais mon bagage. Et voilà que tout se met à trembler. Au début, j'ai pensé au passage du petit camion alimentant le ruban à bagages. Il y a des appartements à Paris où ça tremble de la même façon au passage d'un métro.
Mais quand même, très rapidement, il aurait fallu un très beau métro (et un encore plus beau camion à bagages) pour que ça vibre autant. Mais comme ça a été très rapide, moins de 30 secondes, je n'ai pas pensé au séisme avant la fin des tremblements (avec stupeur, ça va de soi).
Comme je disais au taxi après: mais c'était un tout petit séisme, non? Il me dit en rigolant un peu: non, c'était un gros (de fait, depuis 4 ans ça n'avait pas tremblé comme ça, semblerait-il), mais l'aéroport est aux normes anti-sismiques et ça se sent!
sismo-cr.jpgMoyennant quoi, ça s'est ressenti dans une bonne partie du pays, les réseaux téléphoniques ont été saturés, et le système de restriction de la circulation (pico y placa) levé dès le séisme pour permettre à tous ceux qui en avaient besoin de se déplacer (sinon, l'amende est entre 80 et 90 dollars américains pour qui circule indûment entre 6h du matin et 7h du soir).
La une de La Nación ne parle que de cela ce soir, en annonçant notamment qu'aucune réplique n'est attendue et que l'évément n'est pas lié au volcanisme. Ca tombe bien, on va les voir de près la semaine prochaine, les volcans.