Les Etats-Unis ont-ils joué un rôle dans le coup d'Etat au Honduras?

Catégorie:

Le 28 juin 2009, le président du Honduras, Manuel Zelaya, était tiré du palais présidentiel et déposé en paquet-cadeau au Costa Rica, en pyjama. Des ONG soupçonnent le grand frère du nord d'avoir joué un rôle dans l'affaire.

Un groupe d'ONG états-uniennes a donc déposé hier jeudi une demande auprès de la Cour Fédérale des Etats-Unis dans le but d'obtenir la déclassification des documents de la CIA et du Département de la Défense, afin de savoir si le gouvernement états-uniens a appuyé le coup d'Etat.

Leurs soupçons procèdent, entre autres, du passage par une base militaire occupée par des soldats états-uniens de l'avion qui emmenait le président déposé au Costa Rica.

Et aujourd'hui, un juge a annulé l'ordre de capture du président exilé (c'était remonté jusqu'à Interpol). Ce dernier peut donc rentrer au Honduras sans être arrêté; cependant les charges retenues contre lui ne sont pas levées pour autant: falsification de documents publics, abus d'autorité, fraude. Il encourt donc un procès. Cependant, tant le Ministère Public que la Défense de Zelaya rejettent cette mesure, de laquelle ils peuvent faire appel dans les 3 jours ouvrés.