Musée de l'Or, niveau 2: l'incontournable

Tags:

Je viens de passer l'essentiel de mon après-midi au Musée de l'Or de Bogota. Je n'en ai vu qu'une partie: le niveau 2, et encore, en passant vite les dernières salles. Prévoir deux visites, minimum. Ca les vaut infiniment.

Gratuit le dimanche, à 3.000 pesos les autres jours (mon ticket de caisse indique 'Etranger adulte', mais c'est le même prix pour les nationaux), mais si vous voulez voir les vitrines, privilégiez les autres jours... 3 options: visite libre, visite avec audioguide, visite guidée, mais le guide est cousin avec Bip Bip: c'est suivre la visite guidée ou regarder les pièces.

museo-oro2.JPGLa première partie est une présentation de l'histoire du métal à travers le temps. On peut s'économiser le documentaire qui n'apporte pas grand chose, et garder 6' de plus pour les pièces. Par contre, à voir absolument, la salle et le documentaire sur le travail du métal, ça permet de mieux comprendre la technique de la cire perdue (dans les vitrines, on omet juste un peu d'expliquer le principe du moule en terre; un détail...). Des orfèvres d'aujourd'hui refont les pièces que l'on verra ensuite, et c'est fascinant de penser qu'en des temps reculés, et sans chalumeau, leurs prédécesseurs arrivaient à façonner des pièces avec autant de minuscules et superbes détails.

Un couloir sur la réparation et la corrosion suit: intéressant, mais n'y passez pas trop de temps, le meilleur vient ensuite. Par ethnie indienne, des pièces d'or, d'argent, d'alliages; des parures, des pièces anthropo- et zoomorphiques magnifiques, des céramiques surprenantes.

museo-oro3.JPGLes explications sont chiches mais on ne s'en rend guère compte, tellement les pièces exposées sont belles. On retrouve des constantes d'une ethnie à l'autre, des singes, des jaguars, des grenouilles, des lézards, des aigles, des chauve-souris (Batman a 2.000 ans!)... Oui j'ai particulièrement apprécié les pièces zoomorphiques, c'est vrai.

Le 2ème niveau se termine avec l'arrivée des Espagnols et il faut monter au 3ème; et là je suis redescendue (mon attention avait un peu baissé à partir de la salle des Tolima): café et boutique.

museo-oro4.jpgLa boutique, ça se visite aussi, d'ailleurs les vendeuses font guide. On y vend de tout et du n'importe quoi, mais surtout des reproductions en or 25 carats des oeuvres du musée; très tentant si on a de quoi investir des dizaines, ou plutôt des centaines de milliers de pesos (la plus petite pièce est aux alentours de 30€, et puis il faut réussir à les porter, leurs colliers maousses. De façon décevante, les cache-sexe en forme de lézard ne sont pas proposés à la vente, je n'ai pas compris, c'étaient pourtant de très belles pièces.

Et info geek pour conclure: du wifi ouvert au niveau -1!

Allez, quelques dessins encore...

museo-oro5.JPGmuseo-oro6.JPG