Sortir à Bogota pour la journée: l'expédition

Tags:

Pour peu que l'on envisage une sortie hors des limites de son quartier, quand on le connaît bien par coeur, il faut considérer que l'on va passer une bonne partie de la journée loin de chez soi et s'équiper en conséquence.

Au fil d'une journée à Bogota, il est probable qu'à un moment le temps soit ensoleillé. Casquette, crème solaire, bouteille d'eau (on se déshydrate beaucoup en altitude, apparemment).

Mais il est certain qu'à un moment il va pleuvoir. Imperméable, parapluie, chaussures hautes (ou palmes).

Quand il pleut il fait froid. Polaire. Mais prévoir de la place dans le sac pour le moment où il fera soleil: trop chaud.

On sort pour découvrir de nouveaux aspects de Bogota; on aimerait probablement en rapporter des traces. Appareil photo. En fonction de la destination: quels objectifs (oui j'ai un reflex)? Aujourd'hui, campagne. Le grand angle? La besace suffira. Oui mais s'il y a des oiseaux, le téléobjectif sera bienvenu... Mais alors il faut prendre le sac à appareil photo. Moins discret, et la ville à traverser avec. Charger le sac à appareil photo dans le vieux sac à dos prêté par un copain? Pourquoi pas, mais lourd et malpratique.

Variantes: carnet de voyage et couleurs d'aquarelle? IPhone ou pas iPhone (dans l'espoir de croiser un wifi accessible, rapporté au risque de me le faire voler)?

La vie du touriste à Bogota se nourrit de dilemmes sans fin.

Conclusion et moralité de la journée: s'assurer que la bouteille d'eau est bien fermée, remercier la casquette dont la seule utilité a été de protéger l'appareil photo et revoir son programme d'équipement pour la prochaine fois.