Concurrence en perspective pour le lithium bolivien?

Catégorie:

Le Mexique vient d'annoncer la découverte d'un important gisement de ce métal de plus en plus demandé pour la fabrication de batteries électriques. Pas forcément une bonne nouvelle pour la Bolivie.

Le gisement mexicain, situé dans une zone saline répartie entre les états de Zapotecas et San Luis Potosí, contiendrait seulement la moitié des réserves boliviennes. Mais, outre que l'on ne sait pas vraiment jusqu'à quelle profondeur il y a du lithium dans le Salar de Uyuní (le gisement bolivien), cette zone mexicaine présente de gros avantages: l'altitude y est plus faible (1000 mètres de moins minimum qu'au salar de Uyuní), le sol plat, et on trouve du lithium dès le premier mètre, selon la compagnie minière Piero Sutti. Donc une exploitation moins coûteuse et plus facile en perspective.

Par voie de conséquence, il sera probablement plus difficile à Evo Morales de faire accepter ses conditions pour l'exploitation du Salar de Uyuní, et notamment celle qui concerne l'implantation en Bolivie d'usines de fabrication de batteries électriques, voire de voitures. L'argument avancé d'une exploitation qui bénéficiera à la population et non aux intérêts privés risque de ne pas convaincre les investisseurs!