Christian Poveda assassiné au Salvador

Catégorie:

Le journaliste et réalisateur du documentaire La Vida Loca sur la vie quotidienne dans la mara salvadorienne 18 a été tué par balles il y a quelques heures. La Vida Loca doit sortir dans les salles françaises le 30 septembre.

D'après les extraits disponibles sur internet, le documentaire de Christian Poveda promettait d'être passionnant. On ira le voir désormais avec une certaine tristesse: ce spécialiste du Salvador (il y a travaillé pendant 28 ans, et a couvert la guerre civile qui a ravagé le pays de 1980 à 1992) ne pourra plus témoigner, chercher à comprendre et nous aider à comprendre ce pays. Pour certains de ses collègues, évoqués par BBC Mundo, sa mort est un avertissement: il ne fait pas bon faire des documentaires sur le fonctionnement des maras.

Depuis la fin de la guerre civile, le Salvador est l'un des pays les plus dangereux du continent. Les politiques de répression contre les maras n'ont pas les effets escomptés.

Christian Poveda avait exposé des photos liées à son reportage au salon des Etonnants Voyageurs. Il a également donné une interview passionnante sur son travail, très éclairante sur la génèse des maras et le quotidien des pandilleros. L'occasion d'apprendre notamment que la Mara Salvatrucha et la Mara 18, ennemis mortels (et pas au sens figuré) sont nées de la scission d'une bande, causée par une rivalité amoureuse. Qui le sait aujourd'hui parmi les jeunes mareros? Qui s'en souvient parmi les autres?