Quand l'Espérance vous abandonne...

Catégorie:

Tags:

La présidente de la communauté autonome de Madrid, Esperanza "Espe" Aguirre, a démissionné aujourd'hui par surprise de tous ses mandats. Elle se retire de "la première ligne" de la vie politique.

Vers 13h30, les journalistes ont été conviés à une conférence de presse impromptue, programmée une demi-heure plus tard seulement. Pour y apprendre une nouvelle inimaginable: la présidente de Madrid se retire, renonce à sa responsabilité de présidente de la communauté autonome et de députée régionale.

Une annonce qui a fait l'effet d'une bombe, et que l'on s'explique mal, car le cancer qu'a subi Esperanza Aguirre est guéri, avait-elle annoncé. El País, quotidien de référence, a aussitôt barré la une de sa page internet d'un immense "Aguirre démissionne", et cherché les raisons profondes de cette décision, jugeant les explications de l'intéressée peu convaincantes. Pour le journal de gauche, c'est là l'aboutissement d'un éloignement progressif entre le président du gouvernement, Mariano Rajoy, et la turbulente "lideresa", la "Leadeuse".

Dire qu'à une semaine près, Espe n'aurait pas pris sur la tête le tupperware lancé par une mère de famille en signe de protestation pour la "taxe tupperware" - le projet de taxe à payer par les élèves qui apportent leur repas pour économiser la cantine scolaire. Qu'à dix jours près, elle ne se serait pas attiré les foudres des enseignants en recrutant directement de jeunes Britanniques pour assurer des cours dans les écoles bilingues, alors que tant de professeurs contractuels sont au chômage.

Tout cela serait arrivé à son successeur, Ignacio González, son actuel numéro deux; car, assure-t-elle, "les Madrilènes ne verront pas le changement".