Le gouvernement argentin lance une marque de vêtements

Catégorie:

Tags:

Pour aider la population à faire face à la hausse du coût de la vie - le pays connaît une inflation annuelle moyenne de 25%-, le gouvernement argentin lance et promeut la marque bon marché NYP, les initiales de National et Populaire, un slogan kirchneriste. Lancée le 25 mai, fête de l'Indépendance, la marque "Made in Argentine" annonce la couleur en reprenant dans son logo le soleil et le bleu du drapeau argentin.

le logo de NYPAprès la bière Double K (pour Nestor et Cristina Kirchner), les vêtements K. Dans le cadre du programme "Vêtements pour tous", la collection homme a donc été lancée. "Tous" les enfants et les femmes devront attendre la collection printemps-été qui sortira en septembre (hémisphère sud oblige!).

En attendant, le vice-président Amado Boudou assure la promotion du "look national et populaire" de la tête aux pieds, soit, énumère El Mundo, un T-shirt, une chemise, un jean, des chaussettes et des tennis pour 290 pesos argentins, environ 42 euros, 30% de moins que les prix du marché - mais en privilégiant une meilleure qualité.

Apparemment, un slip ou un caleçon dans un pack à 300 pesos, ou au prix psychologique de 299, ce n'était pas possible. Mais ce n'est pas le sujet. Mais quand même ça peut servir. Mais ce n'est pas le sujet.

Défendre le pouvoir d'achat et l'industrie nationale: tel est le double objectif du programme, car Nacional y Popular sera intégralement produit en Argentine, du fil à la confection en passant par le tissage et le design. Et la marque gouvernementale sera vendue dans des chaînes de grands magasins qui disposent de leur propre marque, ce qui devrait entraîner une baisse des prix, par exemple sur les collections Tex de Carrefour, ainsi que chez Coto, Walmart ou encore Falabella.

Marco Meloni, coordinateur du programme et président de la fondation Pro Tejer (pour la défense de l'industrie textile argentine) indique qu'en 10 ans de kirchnerisme le nombre d'emplois a doublé dans le secteur pour atteindre 480.000 - dont une bonne partie occupée par des étrangers exploités, mais ça n'est pas NON PLUS le sujet. D'ailleurs NYP ne sera fabriquée que dans des ateliers légaux (un atelier légal c'est un atelier qui n'emploie que des travailleurs légaux? Ou c'est un atelier qui a des papiers? ok je sors).

Malgré quelques regrettables petits problèmes de logistique qui rendent les produits vantés assez peu disponibles, les Argentins devraient donc bientôt pouvoir se vêtir K et national (et populaire) de pied en cap à un détail près au milieu mais... bref.

Enfoncé, Montebourg, avec sa marinière bretonne en fil étranger.