La belle opportunité de l'immobilier espagnol

Catégorie:

Tags:

La proportion d'acquéreurs étrangers va croissant: la dernière période est le septième trimestre consécutif de hausse. La chute des prix de l'immobilier et certains avantages proposés en sont les principaux facteurs. Un autre élément est la capacité de plus en plus faible des Espagnols à acquérir un logement.

15% des personnes ayant acquis un logement en Espagne lors du premier trimestre 2013 sont de nationalité étrangère. En tête, les Britanniques, les Norvégiens et les Russes, qui profitent des prix cassés pour investir dans des provinces ensoleillées: Alicante, Malaga, Tenerife (aux Canaries), Barcelone et Almeria sont les destinations privilégiées.

L'effondrement des prix de l'immobilier et la morosité du marché favorisent les bonnes affaires pour cette clientèle qui dispose de liquidités, et dont l'intérêt est de plus en plus vif, malgré la récente hausse de la TVA ( passée de 4 à 10% au 1er janvier).

En outre, le gouvernement a pris des mesures pour encourager les acquisitions par des ressortissants de "nouveaux marchés": pour tout achat d'un logement de 160.000 euros ou plus, le permis de résidence est offert. Les collectifs visés sont les Russes et les Chinois, de plus en plus nombreux à choisir l'Espagne comme destination touristique; c'est là l'occasion de ferrer le client. Bien sûr, il arrive que les investisseurs soient moins des touristes que des mafieux, mais comprenez, par les temps qui courent...

Fin 2012, Le Figaro conseillait déjà à ses lecteurs de s'intéresser à l'immobilier ibère: Sachez saisir les opportunités en Espagne

A lire aussi dans El PaísSe vende ático de lujo con visado (22/06/2013) sur le succès des ventes notamment auprès des Indiens. A noter cependant que le prix de l'immobilier devrait globalement continuer à s'effondrer: une chute de 30% de la valeur des biens est attendue d'ici à 2017.